développement agile
Views: 36
0 0
Read Time:8 Minute, 21 Second

Il ne fait aucun doute maintenant qu’Agile n’est pas seulement un mot à la mode, mais une méthodologie vraiment fonctionnelle qui fait passer le développement logiciel au niveau supérieur.

Commençant comme une approche pour améliorer le processus de développement de produits, Agile est allé bien au-delà de cela et a évolué vers une sorte de philosophie ou d’état d’esprit qui peut transformer les processus non seulement dans le développement de produits, mais dans l’ensemble de l’organisation.

Alors, qu’est-ce qui le rend si spécial ? En quoi diffère-t-elle de l’approche traditionnelle du développement de produits ? Y a-t-il des inconvénients à la méthodologie Agile ? Lisez la suite pour trouver les réponses.

Présentation du SDLC traditionnel par rapport à l’approche Agile

Fondamentalement, Agile est apparu comme une alternative à la méthodologie traditionnelle de développement logiciel, nous allons donc décrire les principales caractéristiques de ces approches et en quoi elles diffèrent les unes des autres.

SDLC (cycle de vie du développement logiciel) est une approche séquentielle du développement logiciel. Elle peut être représentée comme une suite des phases suivantes : la planification, la conception, le développement, les tests, la mise en œuvre et la maintenance d’un produit. L’idée principale derrière cette approche est que la sortie d’une phase devient l’entrée de la suivante.

SDLC a une structure claire de l’ensemble du processus de développement, des exigences inchangées, une documentation détaillée ; nécessite une planification minutieuse et est généralement facile à gérer.

Cependant, cette méthodologie présente certaines limites qui peuvent rendre le développement de produits moins efficace, par exemple :

  • délai de livraison du produit plus long : la phase de test arrive tardivement dans SDLC, ce qui peut entraîner de sérieux retards en cas d’erreurs commises au début qui nécessitent une reprise,
  • manque de flexibilité : les clients peuvent changer d’avis sur les exigences initiales d’un produit, mais la méthodologie ne permet pas d’apporter des modifications,
  • implication limitée des clients : il n’y a aucune possibilité de recevoir leurs commentaires constants sur la fonctionnalité du produit.

En tant qu’approche du développement de produits, Agile peut être défini comme un ensemble de pratiques utilisées par les équipes pour fournir des produits plus centrés sur l’utilisateur. Il permet aux entreprises de fournir des résultats dans des conditions de changements fréquents et d’incertitude, afin qu’elles puissent facilement s’y adapter si nécessaire.

Contrairement au SDLC, la méthodologie Agile implique une planification et des tests itératifs et accepte les exigences changeantes, ce qui permet de fournir un produit qui répond pleinement aux besoins des clients. Ceci est réalisé grâce à Agile des principes et valeurs établi dans le Manifeste Agile.

Il existe plusieurs frameworks de méthodologie Agile : Scrum, Kanban, Scrumban, Lean, XP, etc. Chacun d’eux a certaines particularités, de sorte que les équipes de développement peuvent choisir celui qui leur convient le mieux.

Une autre caractéristique distinctive de la méthodologie Agile est l’accent mis sur la collaboration et les équipes interfonctionnelles auto-organisées. Cela ne veut pas dire que les équipes Agiles n’ont pas besoin d’un manager, mais qu’elles ont plus de liberté pour prendre certaines décisions.

Ainsi, la principale différence entre Agile et le développement traditionnel est que SDLC est un processus séquentiel, tandis qu’Agile est itératif. Le tableau ci-dessous présente leurs distinctions plus en détail.

SLDC Agile
Méthodologie de développement de produit séquentiel linéaire. Itération continue du développement et des tests dans le processus de développement logiciel.
Planification détaillée au tout début d’un projet. Planification itérative tout au long du processus de développement.
Les exigences sont rassemblées une fois au début. Les exigences sont préparées chaque jour.
Les modifications de la portée sont évitées. Les modifications de la portée sont autorisées.
Il y a une seule phase de test dans l’ensemble du processus de développement. Les tests sont effectués en même temps que le développement du produit.

Par conséquent, l’approche Agile permet de créer un produit en interaction étroite avec les clients et de l’améliorer simultanément avec le processus de développement.

Lire la suite: Le cadre Scrum : avantages, inconvénients et moyens de gérer les problèmes possibles

Examinons maintenant de plus près le processus de développement de produits Agile lui-même.

Phases du processus de développement de produits agiles

développement agile

Le développement de produits Agile est basé sur des itérations – des délais standard pendant lesquels les équipes Agile offrent une certaine valeur. Ils durent généralement de 1 à 4 semaines. La toute première itération vise à fournir un produit avec des fonctionnalités de base, et le reste des fonctionnalités sera ajouté au cours des prochaines itérations. La structure de chaque itération peut être représentée comme suit.

Le processus de développement itératif comprend les phases suivantes.

  • Définition des exigences.

Ces exigences sont basées sur les commentaires des clients et des propriétaires d’entreprise.

  • Développement de produits.

L’équipe travaille à la livraison d’une certaine partie du futur logiciel (une fonctionnalité, une fonctionnalité, etc.) conformément aux exigences préalablement définies.

  • Essai.

Cette phase implique le test du logiciel livré par les ingénieurs QA, la création de la documentation correspondante et la correction des bogues avant de publier ce livrable aux clients.

  • Livraison.

Enfin, le logiciel développé peut être déployé par les utilisateurs, et le support technique correspondant est fourni.

  • Retour d’information.

Recueillir les commentaires des utilisateurs est important dans le développement logiciel Agile : il deviendra la base des exigences pour la prochaine itération et permettra de fournir le produit le plus centré sur l’utilisateur.

Ces itérations seront répétées encore et encore jusqu’à ce que toutes les exigences soient remplies et que le produit final puisse être livré aux clients.

Avantages et inconvénients du développement de produits agiles

sotware engineer

La popularité de la méthodologie Agile et son extension aux processus métier parlent d’elles-mêmes : dans les bonnes circonstances, elle a prouvé son efficacité. Et voici les raisons de cela.

  • Concentrez-vous sur les utilisateurs et la valeur commerciale.

Les fonctionnalités ajoutées au produit sont basées sur les besoins réels des utilisateurs et leurs retours obtenus à chaque itération. De même, cela contribue à la satisfaction des besoins commerciaux des clients ainsi qu’à une plus grande satisfaction des clients.

  • Livraison anticipée.

Travailler par itérations (ou sprints comme leurs variantes) permet à l’équipe de fournir régulièrement certaines fonctionnalités aux clients.

  • Meilleure qualité d’un produit.

Des tests et des révisions fréquents ainsi que la décomposition de l’ensemble du processus de développement en parties plus petites permettent d’améliorer la qualité d’un produit en cours de développement.

  • La flexibilité.

L’environnement commercial actuel est entouré d’incertitudes et de changements. Par conséquent, le comportement et les exigences des clients ont également tendance à changer. Avec la méthodologie flexible, les équipes de développement peuvent livrer un produit qui correspond à ces conditions changeantes.

Dans le même temps, Agile n’est pas une solution universelle et son efficacité sera déterminée par certaines circonstances. Voici quelques limites de la méthodologie.

  • Manque de documentation détaillée.

Cela peut entraîner des interprétations erronées des exigences du produit en développement ou même une confusion parmi les membres de l’équipe. De plus, si de nouveaux membres se joignent à l’équipe, il leur sera difficile de comprendre le travail effectué par le reste de l’équipe.

  • Probabilité plus élevée de fluage de la portée.

Tant que les exigences des clients changent souvent et que la planification initiale n’est pas si détaillée, il peut s’avérer assez difficile de maintenir le processus de développement sur la bonne voie et d’éviter les dérives de la portée.

  • Faible prévisibilité du résultat final.

Il peut être difficile d’évaluer les efforts et le temps requis pour certains livrables. Les exigences changeantes et le manque de planification détaillée ajoutent à la faible prévisibilité des résultats finaux. Aussi, tant qu’il n’y a pas de calendrier strict, terminer le projet de développement à temps peut nécessiter des efforts supplémentaires.

Il est également important de noter que le succès du développement de produits Agile dépend de certains facteurs : la capacité et la formation des membres de l’équipe, la culture de l’organisation, la communication entre les participants, l’efficacité de la gestion de projet, etc. [1].

Il appartient donc à une organisation de peser le pour et le contre lors du choix de la meilleure méthodologie de développement logiciel.

Conclure

En conclusion, soulignons les points les plus importants de l’article.

  • La méthodologie Agile a été initialement créée pour les équipes de développement logiciel confrontées à des exigences changeantes et à des incertitudes, mais au fil du temps, elle s’est transformée en un état d’esprit qui aide des organisations entières à exécuter leurs processus dans des conditions de changement et d’incertitude.
  • Après avoir comparé la méthodologie SDLC à la méthodologie Agile, nous pouvons conclure que la première méthodologie implique un processus de développement séquentiel, tandis que le second est itératif.
  • Le développement de produits agiles se résume aux phases suivantes : identification des exigences, développement de produits, tests, livraison et commentaires qui deviendront la base des exigences de la prochaine itération.
  • La méthodologie Agile n’est pas une solution miracle et, comme toute autre méthodologie, présente certains inconvénients. Le succès du développement de produits Agile dépend d’un certain nombre de facteurs : la culture de l’organisation, la communication, les capacités des membres de l’équipe, etc.

Enfin, quelle que soit la méthodologie que vous choisissez, le processus de développement de produits peut être considérablement amélioré avec un logiciel de gestion de projet/ressource efficace. Epicflow est une solution de gestion des ressources multi-projets puissante et flexible qui vous permet de gérer plusieurs projets en cours d’exécution et d’obtenir de meilleurs résultats grâce à des fonctionnalités intelligentes de gestion des ressources et des tâches ainsi qu’à des capacités d’analyse prédictive. De plus, il a sa propre approche de la gestion des tâches et des projets, qui fonctionne bien avec n’importe quelle méthodologie de développement de produits ou de gestion de projet. Veuillez nous contacter si vous souhaitez en savoir plus sur notre produit.

Les références

  1. Aldahmash, A., Gravell, Andy M., & Howard, Y. (2017). Un examen des facteurs critiques de succès du développement logiciel agile. Conférence européenne sur l’amélioration des processus logiciels. Université de Southampton.

L’article Développement de produits agiles : explication de la méthodologie agile est apparu en premier sur Epicflow.

Happy
Happy
0
Sad
Sad
0
Excited
Excited
0
Sleepy
Sleepy
0
Angry
Angry
0
Surprise
Surprise
0

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%